Entertainment

Le Cameroun arrache son ticket pour le Qatar à l’ultime seconde de la prolongation face à l’Algérie, le Maroc et la Tunisie également qualifiés

Le Cameroun arrache son ticket pour le Qatar à l’ultime seconde de la prolongation face à l’Algérie, le Maroc et la Tunisie également qualifiés

Les Lions Indomptables n’ont sans doute jamais autant justifié leur surnom. Éliminés à la 119e minute de jeu, après l’égalisation de l’Algérie (1-1), les Camerounais ont réussi à arracher la victoire dans la 4e minute du temps additionnel de cette prolongation (120e+4). Karl Toko Ekambi prolongeait dans le but une remise de la tête du Gantois Michael Ngadeu (1-2). Ils se qualifient selon la règle du but en déplacement prépondérant qui reste d’actualité en Afrique.

Forts de leur victoire 0-1 à l’aller au Cameroun, les Fennecs algériens ont dominé le début de la rencontre, mais ont éprouvé de la peine à ouvrir le score. Avec Samuel Oum Gouet (FC Malines) remplacé à la 103e et Michael Ngadeu (La Gantoise), le Cameroun est revenu dans le coup grâce à Eric Maxim Choupo-Moting sur une erreur du gardien algérien Rais M’Bolhi, qui a relâché un ballon sur corner (22e, 0-1). Les visités ont repris le contrôle du jeu mais sur une perte de balle de Ngadeu, Youcef Belaili a galvaudé une énorme occasion (29e).

En début de reprise, les Camerounais n’ont pas proposé grand chose et ont procédé par de longs ballons. Néanmoins, les Lions Indomptables ont failli prendre l’avantage dans ce barrage, mais le gardien algérien a sauvé son équipe en sortant une tête piquée de Leandre Tayamba et en repoussant une seconde frappe de Martin Hongla dans la foulée (68e). Les Fennecs étaient dans le dur et les Camerounais ont tenté d’en profiter pour aller mettre le but du KO. Le marquoir n’évolua pas et il fallut disputer trente minutes de jeu supplémentaires pour départager les deux équipes.

Les prolongations virent les Fennecs insister. L’Algérie a bien cru avoir obtenu son visa pour la Qatar lorsque Islam Slimani trouva le chemin des filets (98e). Le VAR indiqua une main préalable et le but fut annulé. Un premier but de Slimani avait déjà été refusé par le VAR sur hors-jeu à la 49e. Onana repoussa encore un envoi de Slimani (105e) pour maintenir les Lions Indomptables dans la course. Mais la volonté offensive des Fennecs sembla prévaloir. A la 119e, Ahmed Touba, sur un corner de Ghezzal, offrait l’égalisation (1-1). La qualification semblait dès lors acquise. C’était sans compter sur le dernier sursaut des Lions Indomptables.

Le Maroc et la Tunisie seront également du voyage

Après le Ghana et le Sénégal, le Maroc et la Tunisie se sont qualifiés pour la phase finale de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar. Les Lions de l’Atlas se sont amusés avec la RD Congo (4-1) et les Aigles de Carthage ont assuré face au Mali (0-0). Le dernier match entre l’Algérie et le Cameroun est allé aux prolongations : les Fennecs s’étaient imposés 0-1 à l’aller et les Lions Indomptables menaient 0-1 à l’issue du temps réglementaire.

En ballotage favorable après son match nul 1-1 en RDC à aller, le Maroc était déjà en route pour le Qatar au terme d’une première période qu’il a dominée. Le milieu défensif Azzedine Ounahi (21e, 1-0) a donné l’avance aux Lions de l’Atlas et Tarik Tissoudali, déjà buteur à l’aller, a alourdi la marque (45e+7, 2-0). Il fallait un désastre pour que les Marocains laissent échapper leur qualification Ounahi, sur assist de Tissoudali,.a signé un doublé (54e, 3-0) et Achraf Hakimi (69e, 4-0) ont enfoncé le clou encore plus profondément. Le but de Ben Malango Ngitaliu n’a rien changé (77e, 4-1).

Chez les Marocains, Selim Amallah et Tissoudali étaient titulaires. Le Standardman a joué tout le match alors que le Gantois a été remplacé (80e). Chez les Léopards, Samuel Bastien (Standard), titulaire, a été remplacé (77e) par Theo Bongonda (Genk).Merveille Bokadi (Standard) est resté sur le banc.

Victorieuse 1-0 à l’aller au Mali, la Tunisie était en bonne position pour se qualifier. Pas de but au terme d’un match de piètre facture au Stade Olympique Hammadi Agrebi de Radès où les Aigles de Carthage ont surtout veillé à préserver leur avantage et se sont offert une sixième participation à un Mondial.






Par Belga

Le 30/03/2022 à 08:09


Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close