Entertainment

Démangeaisons, peau sèche… ces symptômes cutanés qui pourraient être liés au variant omicron

Le variant omicron s’accompagne de symptômes qui diffèrent de ceux présents avec le variant delta. Plusieurs experts britanniques ont également souligné l’importance de rester attentifs à certains symptômes cutanés.


Temps de lecture: 2 min

Selon des données britanniques, les trois symptômes « classiques » du variant delta ne se retrouvent pas chez les personnes infectées par le variant omicron.



Différence entre delta et omicron

Nez qui coule, maux de tête, fatigue, éternuements et maux de gorge : voici les cinq symptômes principaux détectés après une infection au variant omicron. C’est ce qui ressort des données de l’application Zoe, le système britannique qui permet d’analyser la propagation du coronavirus dans le pays.

Des chercheurs ont ainsi analysé les données les plus récentes sur le territoire de Londres. La moitié des personnes ayant déclaré des symptômes de rhume ont eu un test PCR positif, comme c’était le cas lorsque le variant delta était dominant au Royaume-Uni. Mais seule la moitié d’entre eux présentait également les trois symptômes classiques du variant delta : fièvre, toux, perte de l’odorat ou du goût.

Un nouveau symptôme fait son apparition : la diminution de l’appétit. Pour le groupe d’experts britannique, il est nécessaire d’informer la population sur ces changements de symptômes. « Les sites officiels indiquent toujours que l’apparition soudaine d’une forte toux, la fièvre et la perte de l’odorat et du goût sont les principaux signes d’une infection au coronavirus. Et donc une indication pour se faire dépister et s’isoler », s’inquiète le professeur Tim Spector dans les colonnes du Guardian. « Alors que pour la plupart des gens, omicron se ressent comme un rhume et commence par un écoulement nasal, un mal de gorge et un mal de tête. Pour sauver des vies, il est urgent de changer la communication. »

6 symptômes cutanés auxquels faire attention

Certains experts attirent l’attention sur d’autres symptômes visibles sur la peau qui pourraient indiquer que vous avez été infecté par le variant omicron. Il s’agit d’abord d’une peau décolorée, qu’elle soit pâle ou grisâtre. D’éruptions cutanées par le biais de démangeaisons ou qui provoquent de fortes chaleurs. Les experts parlent aussi de la peau sèche qui se traduit par de l’eczéma dans le cou ou sur la poitrine, de lèvres douloureuses comme lorsqu’elles sont gercées ou froides. Enfin, les orteils peuvent apparaître plus rouges et enflammés avec douleurs et démangeaisons.







Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close