Entertainment

Coronavirus: la France lève certaines restrictions, ce qui change pour les Belges

Le gouvernement français n’a pas conditionné la levée de ces restrictions à l’évolution de la situation sanitaire dans le pays.


Temps de lecture: 2 min

Comme promis, le gouvernement français commence ce mercredi à lever des restrictions liées au covid-19 pour alléger un peu le quotidien des Français, une décision qui divise alors que la situation sanitaire reste tendue. Après d’autres pays européens comme l’Angleterre et le Danemark, la France à son tour desserre les contraintes, en suivant un calendrier en deux étapes annoncé fin janvier.



A partir de ce mercredi, le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur, les jauges dans les lieux recevant du public assis (stades, établissements culturels…) sont abandonnées et le télétravail n’est plus imposé, mais seulement recommandé.

A la faveur du nouveau pass vaccinal, qui a remplacé fin janvier l’ancien pass sanitaire, « nous pourrons courant février lever la plupart des restrictions prises pour freiner l’épidémie », avait promis fin janvier le Premier ministre, Jean Castex.

Dans deux semaines, le 16 février, ce sont les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, qui pourront rouvrir et les concerts debout seront à nouveau autorisés. La consommation au comptoir sera également possible dans les bars. Tout comme la consommation dans les stades, les cinémas et les transports.

Le point sur la situation sanitaire

Aux yeux des autorités, la menace due au variant Omicron est désormais limitée puisqu’il est moins dangereux que ses prédécesseurs, bien que nettement plus contagieux.

En moyenne sur sept jours, 322.256 cas ont été enregistrés, selon les derniers chiffres (contre 366.179 il y a une semaine).

Le nombre de patients en réanimation est resté quasi stable sur une semaine (3.751 mardi contre 3.741), et les hospitalisations continuent d’augmenter.









Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close